Protection Onde

Protéger son Bien-Être


 

Les ONDES au QUOTIDIEN à "portée de main" de notre environnement :

 

 

Une onde est une propagation dans l'espace d'une vibration.

L'onde électromagnétique est une combinaison de deux perturbations ondulatoires (magnétique et électrique)

Le champ électrique se mesure en volts par mètre et dépend de la  tension ( "voltage" )

Le champ magnétique dépend de l'intensité du courant et se mesure en teslas (T) ou en gauss  (G)

Le champ électromagnétique pénètre la plupart des matériaux qui sont conducteurs
sauf les blindages métalliques faits pour les arréter
.


Les champs électromagnétiques basses fréquences 50 Hz sont générés par les installations électriques domestiques. Ils proviennent des installations elles mêmes (câbles) et des appareils alimentés par le courant électrique.
Ils peuvent également provenir des installations extérieures : lignes hautes tension, transformateurs.
Ces ondes artificielles sont construites sur un mode alternatif, qui induit des effets très différents de ceux produits naturellement.
Certains matériaux de construction, comme le bois, propagent fortement les champs électriques.


un exemple de la vie quotidienne

LampeDiag

LES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES EXTRÊMEMENT BASSE FRÉQUENCE (ELF)


Il s'agit d'une onde extrêmement basse fréquence (50 hz fréquence du réseau électrique). Dés qu'un appareil électrique est mis sous tension
(branché sur une prise de courant), il émet un champ électrique dont la valeur va dépendre de la tension à laquelle il est soumis. Le champ électrique se mesure en volts/mètre.
Un appareil électrique n'émet un champ magnétique que lorsqu'il consomme de l'électricité. Ce champ magnétique se mesure en milli gauss (mG) ou micro tesla (µt). Cette valeur dépend de la quantité de courant consommée.

 

et à la fin de cette page un peu plus de technique ....

 


Les équipements qui utilisent les champs électromagnétiques radiofréquences sont nombreux dans notre environnement proche :


image

 


Certains sont de simples récepteurs

Le poste de radio, l’antenne de télévision ou le navigateur GPS sont des équipements qui n’émettent pas d’ondes radiofréquences. Ils ne sont que de simples récepteurs et n’exposent donc pas le public à des rayonnements électromagnétiques radiofréquences.

 





D’autres sont des émetteurs-récepteurs qui émettent chacun à des fréquences et à des puissances différentes comme :

 


image

L’interphone bébé
Fréquence : 40,7 MHz
Puissance max : 0,01 W

Les interphones bébé sont composés d’un module bébé qui est l’émetteur (il émet un rayonnement électromagnétique) et d’un module parent qui est un récepteur (il n’émet pas de rayonnement).
La plupart des interphones n’émet pas en continu mais uniquement lorsqu’un certain niveau sonore est atteint dans la pièce où se trouve l’enfant.





image

Le Bluetooth
Fréquence : 2400 MHz
Puissance max : 1 mW - 2,5 mW

Le Bluetooth est une technologie radio courte distance qui permet de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les claviers, les souris... et aussi entre le téléphone mobile et l’oreillette.
deux niveaux de puissances sont couramment utilisés :
• 1 mW permettant des portées jusqu’à 10 mètres (oreillette par exemple)
• 2,5 mW pour des portées entre 10 et 20 mètres





image

Le téléphone sans fil (DECT)
Fréquence : 1900 MHz
Puissance crête : 0,25 W    
Puissance moyenne max : 0,01 W

C’est le plus répandu dans nos habitations. Il est composé d’une base et d’un combiné. Le combiné n’émet des ondes radio que pendant la communication alors que la base émet aussi hors communication mais faiblement. Des mesures scientifiques ont montré que le DAS de ces téléphones est environ vingt fois inférieur aux valeurs limites autorisées.





image

Le Talkie-Walkie PMR 446
Fréquence :  446 MHz
Puissance max : 0,5 W

Les Talkie-Walkie PMR 446 (Private Mobile Radiocommunication) sont des émetteurs-récepteurs. Utilisés pour des activités de loisirs ou professionnelles, ils émettent sur une bande de fréquences autour de 446 MHz, libre de droit en France (pas de licence, ni de communications à payer).





image



Le téléphone mobile

Fréquences : 900 MHz (2G), 1800 MHz (2G), 2100 MHz (3G)
Puissance crête : 2 W
Puissance moyenne max : 0,25 W

Un téléphone mobile émet et reçoit des ondes radiofréquences afin d’établir une liaison avec l’antenne relais la plus proche. Aujourd’hui la plupart des téléphones portables fonctionnent sur plusieurs fréquences en fonction du réseau disponible et du service utilisé : on dit qu’ils sont multi-bandes. Le DAS des téléphones portables (qui représente l’exposition maximale de la tête) est mentionné sur la notice et doit être inférieur à 2 W/kg.






image

Le Wi-Fi
Fréquences : 2400 MHz ; 5000 MHz     
Puissance crête : 0,1 W ; 1 W
Puissance max : 0,1 W ; 0,2 W

Le Wi-Fi utilise des ondes radio pour créer des accès à Internet ou des réseaux informatiques sans fil. Les bornes ou box Wi-Fi à usage individuel ont des niveaux d’émission faible (inférieur à 0,1 W) et elles n’émettent au maximum que lors des échanges de données, et très faiblement autrement.





image

La radio-identification RFID
Fréquence : Entre 0.14 MHz et 2400 MHz    
Puissance max : entre 0,01 W et 2 W

La radio-identification (RFID) utilise les ondes radio pour identifier à distance un objet, un animal ou une personne portant une étiquette radio. Les étiquettes radio comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux ondes radio émises par la borne de lecture. Les étiquettes radio sont, pour la plupart, des dispositifs passifs n’utilisant que l’énergie de l’onde radio émise par la borne.





image

Le four à micro-ondes
Fréquences : 2450 MHz   
Puissance max : 1000 W

Le four à micro-ondes utilise les propriétés thermiques des radiofréquences. Les rayonnements de haute fréquence, produits par un magnétron, sont absorbés par les aliments et transformés en chaleur. Les puissances émises sont importantes mais les parois métalliques et la grille de la porte du four retiennent le rayonnement à l’intérieur. Il peut cependant y avoir de légères fuites vers l’extérieur qui ne doivent pas dépasser 5mW/cm2 à 5 cm des parois, soit le même niveau qu’un téléphone GSM.

De nombreux services de diffusion ou de communication font appel à des émetteurs de radiofréquences qui fonctionnent à des fréquences et des puissances différentes.

Pour contrôler le niveau d’exposition du public aux champs électromagnétiques radiofréquences, on vérifie que le niveau de champ électrique est inférieur à des niveaux de références définis par décret.




image


Antenne-relais de téléphonie mobile

Fréquences : 900 MHz, 1800 MHz, 2100 MHz
Puissance max : de quelques watts à quelques dizaines de watts

La puissance d’une antenne-relais de téléphonie mobile, ou station de base, varie avec la taille de la zone qu’elle couvre : de quelques dizaines de mètres en zone urbaine à une dizaine de kilomètres en zone rurale. Chaque antenne relais peut traiter environ 100 conversations simultanées.






image

Émetteur de télévision
Fréquences : de 47 à 68 MHz, de 174 à 230 MHz,
de 474 à 855 MHz
Puissance max : 780 000 watts (Émetteur français
le plus puissant)

Les émetteurs de télévision se caractérisent par :
- des hauteurs importantes : 200 à 300 m (comme la Tour Eiffel),
- des puissances d’émissions de plusieurs centaines de milliers de Watts,
- des distances d’émissions très grandes : plusieurs dizaines de kilomètres.







image


Émetteur Radio FM

Fréquences : de 87,5 à 108 MHz
Puissance max : plusieurs centaines de milliers watts

La radio a été une des premières utilisations grand public de la diffusion d’information par les ondes radiofréquences.
Un émetteur FM a une portée de quelques dizaines de kilomètres.



image

Le WiMax
Fréquence : 3500 MHz
Puissance max : de quelques watts à quelques dizaines de watts

Le WiMax est une technologie permettant de fournir un accès à l’Internet par ondes radio avec une portée et un débit supérieurs à la technologie WiFi.








image

Antennes réceptrices
Les antennes râteaux de toit et les antennes paraboliques ne sont que des éléments récepteurs d’ondes émises par les relais de télévisions terrestres ou les satellites.
Elles n’émettent pas d’ondes radiofréquences.

 

les ondes radiofréquences sont à la base

des communications sans fil

image




Elles font partie d’une grande famille :
le rayonnement électromagnétique.

La lumière appartient à la même famille.
Elle est la seule à être… visible !

Tous les autres membres — rayonnements basse fréquence et radiofréquences, infrarouge, ultraviolet, X, gamma, nous sont invisibles.





image

Comme son nom l’indique une  onde électromagnétique est une onde… électrique et magnétique; elle est composée d’un champ électrique et d’un champ magnétique.

 

À la manière des vagues sur la mer, les champs électromagnétiques se propagent sous forme d’ondes. Et comme toutes les ondes, celles-ci sont caractérisées par leur amplitude, leur longueur d’onde et leur fréquence. L’amplitude correspond à la hauteur d’une « vague », la longueur d’onde à la distance entre les crêtes de deux « vagues » successives. La fréquence, nombre de « vagues » par seconde, est inversement proportionnelle à la longueur d’onde.


Que sont les ondes électromagnétiques ?


Lumière, transmissions radio, micro-ondes… tous ces termes renvoient au même phénomène de propagation d’énergie : les champs ou ondes électromagnétiques.

Lorsqu’on lance un caillou dans l’eau, la perturbation provoquée par l’impact sur la surface de l’eau engendre une série de vagues visibles à l’œil, correspondant à la propagation de l’onde. Cette perturbation se déplace sans se déformer et sans emporter de matière avec elle. Elle peut donc transporter de l’information.

Les ondes sont caractérisées par leur longueur d’onde exprimée en mètre (c'est la distance entre 2 sommets ou 2 creux de vagues) ou leur fréquence (nombre d’oscillations en une seconde) exprimée en Hertz (Hz) ainsi que par leur amplitude (hauteur de la "vague").

Les ondes électromagnétiques sont induites par la combinaison de deux perturbations l’une électrique et l’autre magnétique. Ces ondes se déplacent à la vitesse de la lumière : 300 000 km/seconde (3x108 m/s )

Plus la fréquence est élevée et plus petite sera la longueur d’onde, ces 2 mesures sont reliées par la formule :

fréquence (Hz) = 3x108 / longueur d’onde (m).

Le spectre électromagnétique classe les ondes électromagnétiques en fonction de leur longueur d’onde ou de leur fréquence, on distingue :

 

Fréquence Gamme Exemples d'applications
0 Hz Champs statiques Electricité statique
3-300 Hz Extrêmement basses fréquences (ELF) Réseau électrique et électroménager
300 Hz à
30 kHz
Fréquences intermédiaires Ecrans vidéo, chauffage par induction
30 kHz à 300 GHz Radiofréquences Radiodiffusion, télédiffusion, téléphone mobile, four à micro-ondes, radars, communications par satellites.
300 GHz à 385 THz Infrarouge Détecteurs anti-vol, Télécommandes
385 THz à 750 THz Visible Soleil, lasers
750 THz à 3 PHz Ultraviolet Soleil, photothérapie
3 PHz à 30 PHz Rayons X Radiologie
Au delà de 30 PHz Rayons gamma Physique nucléaire

(Signification des préfixes utilisés : k=kilo=103, M=Méga=106, G=Giga=109, T=Téra=1012, P=Péta=1015)

 

 

Les ondes sont plus ou moins énergétiques. Leur énergie est proportionnelle à leur amplitude.

Les ondes électromagnétiques de très haute fréquence sont dites ionisantes, notamment les rayons X et les rayons Gamma, car elles sont capables d'arracher un ion à la matière et donc produire une ionisation.

Les radiofréquences sont des rayonnements non ionisants (NIR). Les radiofréquences peuvent, cependant, produire différents effets sur les systèmes biologiques, dont le mieux connu est l’effet thermique.

+ d'informations sur  http://www.diagnostic-onde.com/

 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack